L'observation du brame du cerf ne présente pas de difficultés particulières. Elle est ouverte à tous, enfants dès 7 ans environ.

Cependant, cette activité se fait au crépuscule, ce qui implique de tenir compte du froid, qui peut déjà être assez vif début octobre, surtout pour une activité avec peu de mouvement. Habillez-vous donc en conséquence.

Afin de faciliter l'observation, une longue-vue sera à disposition des participants.

Les dates de l'activités se trouvent sur la page "au programme"

 

 

Brame du cerf

 

 

Le brame du cerf est impressionnant, surtout quand on arrive à l'observer à courte distance. Cette randonnée d'observation aura lieu sur l'alpage de Mandelon, où les cerfs sont généralement nombreux. Pour peu que les promeneurs ne se dispersent pas en lisières de forêt, et restent aux alentours du chemin, les cerfs et les biches sortent dans les pâturages en fin de journée. Ils y restent toute la nuit, et sont encore bien visibles en début de journée. Le flan ouest de la montagne est une réserve, la faune s'y réfugie en période de chasse. Les chamois y sont aussi visibles. Mais c'est bien le brame du cerf, qui retentit du crépuscule à l'aube, qui vaut le déplacement.

La saison des amours est une période tumultueuse pour les vieux mâles dominants, cherchant à préserver leur harde de femelles des tentatives de séduction des jeunes. L'intimidation, par le brame notamment, suffit quelques fois à tenir les jeunes à distance. Mais lorsqu'elle ne suffit plus, l'affrontement devient inévitable. Le bruit du choc des bois, spectaculaire, tout comme l'affrontement parfois jusqu'à l'épuisement est un spectacle de toute beauté.